Purs jus de fruits moches

Moi MOCHE et BON

Logo de la marque "Moi Moche et Bon"

INNOVATION

« Fabriquer des bons jus avec des fruits moches »

Le gaspillage alimentaire est un fléau qui commence dès la cueillette où certains fruits sont abandonnés sur l’arbre ou au sol car jugés insuffisamment beaux pour être vendus sur un étal ! Cela représenterait 15% de la production maraichère d’après l’INRA. Un constat incompréhensible pour 3 étudiants-entrepreneurs de l’EM Strasbourg qui décident de les transformer en jus pour changer la façon de produire et de consommer en France.

Cinq ans après, Jeremy et Xavier sont à la tête d’une entreprise installée à Strasbourg et qui a sauvé 92 463 kg de pommes en 2019. Leur devise ? « l’anti gaspi à la portée de tous ».

Laisser une chance aux… fruits moches !

A peine débarquée à Strasbourg, je découvre sur le marché derrière chez moi des jus de fruits au nom singulier « Moi Moche et Bon ». Je m’approche, je me renseigne et je me laisse séduire par un jus pommes-orange et un autre pomme-fraise. Conditionnés en bouteille en verre recyclable à vie, il se trouve que les bureaux de l’entreprise ne sont pas loin de chez moi ! Il faut que j’en sache plus.

C’est comme cela que je fais la rencontre de Jeremy, puis de Xavier qui vient me livrer à domicile ma commande de jus pour le mois. Je suis séduite.

Qui est Moi Moche et Bon ?

C’est une start-up strasbourgeoise née de la volonté d’une bande de copains d’enfance de changer la manière de consommer et de produire en France. Pourquoi les fruits et légumes non calibrés ne seraient pas pour autant savoureux ? Pourquoi leur production devrait être gaspillée alors qu’elle pourrait être valorisée ?

Jérémy et Xavier sont un peu les « Robin des bois » des fruits et légumes moches. Ils sauvent des fruits injustement laissés pour compte en les valorisant grâce à leur transformation en pur jus. Tout comme Cynthia et Elodie du Mouton Givré, qui avec la glacière Marguerite valorisent les fibres courtes de laine non utilisables en pelote, nos startupeurs strasbourgeois valorisent les récoltes des producteurs locaux et leurs assurent une rémunération juste quelque soit l’esthétique de ces fruits.

Mais au fait c’est quoi un fruit moche ?

Les fruits moches des purs jus Moi Moche et BonC’est un fruit non calibré qui ne répond pas à des standards (idiots à mon sens…) d’esthétisme, de taille, de couleur, d’aspect général, et de production. Une petite tâche ? Paf, t’es moche ! Une bosse ? Paf, t’es moche ! Trop grande ? Paf, t’es moche. Surplus de production ? Paf t’es moche… mais grâce à Moi Moche et Bon, tu ne seras pas bennée ni laissée en champs ou sur les arbres.

Cela me rappelle un déjeuner chez un cousin éloigné pêcheur en Bretagne où nous nous étions régalés de langoustines énormes mais non calibrés donc invendables. C’est bizarre quand même ces idées de vouloir tout standardiser.

Un aventure démarrée il y a 5 ans et menée tambour battant

Aujourd’hui, l’équipe de Moi Moche et Bon est fière de dire qu’elle peut vivre de son entreprise et c’est la plus belle récompense que nous pouvions lui souhaiter.

Ils commencent leur aventure en 2015 avec un jus de pommes d’Alsace, assez vite référencé dans les magasins strasbourgeois puisqu’il n’y aura eu que deux mois et demi entre l’idée et la première vente, tellement l’idée est bonne. Elle n’échappe pas d’ailleurs à France 3 Alsace et après ce coup de projecteur, notre équipe lance une campagne de financement participatif pour créer un nouveau jus. Ensuite, le rythme s’accélère. En 2016, ils sont référencés dans les magasins Super U d’Alsace et remportent leur 1er trophée au concours AGRICA dans la catégorie découverte. En 2017, ils participent à leur 1er salon de l’agriculture, l’entreprise est créée, et ils sont référencés chez Carrefour sous la marque « Tous AntiGaspi », la marque du collectif des gueules cassées (que sont-ils devenus d’ailleurs ?!). En 2018, c’est Bagel Stein qui référence leurs bouteilles de 25cl (vous savez la chaine de bagels lancée en 2011 à Strasbourg, elle est un peu au bagel ce que Big Fernand est au burger, avec une communication assez différente). En 2019, ils remportent la médaille d’argent au concours général agricole de Paris. Et en 2020, ils se concentrent sur la refonte de leur site et leur communication.

Quelques chiffres

Les fruits sauvés en 2019 par Moi Moche et BonEn 2019, Moi Moche et Bon a sauvé 106 519 kg de fruits et légumes !

Et ce n’est qu’un début car nos deux compères sont partis en Corse quelques jours cet été pour aller rencontrer leurs producteurs locaux et organiser la récolte 2020. L’an dernier ils n’avaient acheté que 10% de la récolte oubliée corse mais devant le succès bien mérité de ces jus, ils sont aujourd’hui en mesure d’acquérir la totalité des oranges, citrons et pomelos et doubler les clémentines. Environ 50 tonnes d’agrumes vont donc remonter de Corse cette année par bateau et camion (et bientôt ils remonteront en jus pour limiter l’empreinte carbone du transport).

Equipée en matières premières, en chaine de production mutualisée pour 750 000 litres / an, en demandes et en points de vente, Moi Moche et Bon est prête pour les prochaines étapes de son l’aventure.

Comment sont fabriqués les jus d’ailleurs ?

Moi Moche et Bon fabrique ses jus de manière artisanale, sans sucre ni eau ajouté, sans colorant ni conservateur. Techniquement aussi vous voulez savoir comment cela se passe ? Alors…

Les fruits sont récoltés à maturité puis acheminés vers le site de production à coté de Strasbourg. Ils sont ensuite pressés pour les agrumes et broyés à l’aide d’une presse à 3 bandes pour un pressage à froid pour les autres fruits. Le jus est placé dans des cuves de décantation afin de le laisser reposer et limiter la présence de dépôt afin d’éviter des jus trop épais. Le jus est ensuite pasteurisé (au seuil minimum) puis mis en bouteille. La bouteille est enfin encapsulée, étiquetée et déposée dans des gros palox en bois pour que le jus refroidisse naturellement au lieu d’une réfrigération immédiate qui stopperait tout processus de pasteurisation naturelle dans le jus.

Les bouteilles seront encartonnées à la demande juste avant la livraison.

La gamme de jus

Les purs jus Moi Moche et Bon se déclinent en bouteille d’1l (prix moyen 3.20€) ou de 25cl (2€). Vous avez le choix entre 7 recettes :

Les purs jus Moi Moche et Bon

  • Jus de pommes d’Alsace et Oranges de Corse
  • Jus de pomelos de Corse
  • Jus de pommes d’Alsace et clémentines de Corse
  • Jus de pommes et fraises d’Alsace
  • Jus de pommes, carottes d’Alsace et citrons de Corse
  • Jus de pomelos Corse bio
  • Jus de pommes troubles d’Alsace

En format 25cl, il y aussi des éditions limitées comme celle de cet été avec le jus de raison blanc d’Alsace, cépage muscat d’Alsace de la commune de Marlenheim. Du pur concentré de fruit gorgé de sucre et de soleil.

Les cartons d’expédition sont prévus pour 6 ou 12 bouteilles. Moi Moche et Bon livre dans toute la France par transporteur, et à Strasbourg vous aurez la chance d’être livrés gratuitement avec le sourire et une petite parole gentille.

Et le petit plus ? Tous les jus sont faits avec des fruits de table. On est fan.

Quatre questions flashs à Jérémy Flippes, directeur de Moi Moche et Bon :
quel fruit allez-vous sauver en 2021 ?

Le nouveau fruit sauvé sera la tomate avec un pur jus de tomates. Mais la gamme se complète également avec un pur jus d’oranges bio, un pur jus d’oranges conventionnel, et un pur jus de clémentines.

Envisagez-vous de consigner les bouteilles ?

Oui c’est une ambition bien sûr et un sujet sur lequel nous travaillons mais tout n’est pas si simple. Nous avons déjà les bouteilles consignables jusqu’à 6 fois et des étiquettes avec colle soluble à l’eau. Mais la colle se fige avec la chaleur et demande beaucoup de produit chimique pour nettoyer ensuite les bouteilles et enlever les étiquettes. Comme nous voulons absolument trouver un système de consigne dans une véritable logique écologique et pas uniquement marketing, il nous faut l’étudier dans sa globalité (verre, colle, nettoyage, circuit de distribution, points de collecte mutualisés…).

Pourquoi la Corse et non pas la Drôme ou le Tarn et Garonne ?

Ce sont les producteurs corses qui nous ont contactés car ils étaient face à cette problématique de gâchis de fruits. Nous sommes bien sûr ouverts à des partenariats avec des producteurs d’autres régions.

Qui a choisi le nom ? Parce que ma filleule adore !

C’est le résultat d’une intense séance de brainstorming entre copains autour de verres de bière. Plusieurs noms sont sortis de cet atelier de travail, Moi Moche et Bon sonnait bien et parlait à tous.

Merci à toute l’équipe de Moi Moche et Bon pour leur disponibilité et leur idée géniale. Suivez l’aventure de Moi Moche et Bon sur https://moimocheetbon.fr/

Sources : @moimocheetbon et interview de Jeremy Flippes, directeur de Moi Moche et Bon

Découvrez la génèse de Moi Moche et Bon en vidéo

Ecoutez l’interview de Jérémy sur France Bleu Bas Rhin (octobre 2018) :

le-rendez-vous-des-entrepreneurs : Jeremy Flippes, directeur de Moi Moche et Bon

2 réflexions sur “Purs jus de fruits moches

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.