Marinière repensée

LEMINOR

Logo de la marque "Le Minor" (vêtements fabriqués en Bretagne depuis 1922)

VÊTEMENTS

Je portais du « Le Minor » bien avant de savoir que quelques années plus tard j’animerais un site sur le savoir-faire français ! C’était une veste en laine bleu marine avec des boutons ancres de marine. Très classique, très chaude, très résistante. J’avais découvert la marque avec ma sœur, lors de vacances à Guidel. Une époque qui sentait bon les grandes balades au vent, les huîtres du marché et les hortensias du jardin.

Un peu nostalgique d’une époque révolue. Mais Le Minor est toujours là. La marque fabrique toujours à Guidel des marinières et des pulls suivant la tradition et le savoir-faire marin, depuis bientôt 100 ans.

La marinière est à la mode et se décline dans toutes les couleurs, largeur de rayures… Le Minor joue sur les couleurs, mais aussi les formes et les longueurs de manches. Il y a la marinière oversize, la marinière bâbord-tribord, la marinière boutonnée dans le dos… Et la marinière repensée : marine avec des rayures fines blanches et une rayure rouge qui vient se perdre parmi les autres. En 100 % coton, elle est tricotée puis assemblée à l’usine de Guidel, comme toutes ses petites sœurs.

Une tenue idéale pour lire aux premiers rayons de soleil. D’ailleurs dans sa dernière Newsletter Le Minor nous partageait sa bibliothèque idéale !

TESTÉ POUR VOUS : Marinière repensée

Label BBR - Conçu et Fabriqué en France

Label BBR depuis Avril 2020 – et confirmé par l’entreprise (merci 😉 )

Fabriquée à Guidel (56)

Magasins : tous les points de vente ici

Site web : leminor.fr

Magasin d’usine : oui

Portrait de l’entreprise :

Derrière les pulls et marinières de la marque Le Minor de 2020, il y a deux histoires qui fusionnent en 1980.

D’un coté, Mme Berthe Ethui crée en 1922 la Manufacture Bonneterie Lorientaise. A l’époque elle ne fabrique que des pulls marins pour les marins pécheurs qui ont la vie rude aux contacts des éléments. Ce vêtement emblématique séduit d’abord les marins plaisanciers puis devient un incontournable symbole de l’élégance à la française. En 1963, l’entreprise s’installe à Guidel, elle emploie 150 personnes. En 1970, elle remporte le marché de la Marine Nationale. Pendant 40 ans elle fournit entre 5000 et 15000 pulls par an pour nos marins.

Quelques kilomètres plus au Nord, à Pont l’Abbé, Marie-Anne Le Minor crée la marque de son nom en 1936. Elle confectionne d’abord des vêtements traditionnels folkloriques et crée en 1950 le fameux kabig, ce manteau en drap de laine avec capuche qui a toujours ses fans 70 ans plus tard. En 1970, Le Minor emploie 500 personnes.

Dans les années 80, les deux marques fusionnent, s’installent à Guidel et traversent la crise de l’industrie textile grâce à l’export de la marinière, notamment au Japon. En 2018, la marque est reprise par deux entrepreneurs passionnés, bien décidés à faire perdurer un savoir faire bientôt centenaire.

Photo Personnelle

ma marinière Le Minor

Photo Officielle

Marinière repensée pour femme, composée d'une base bleue marine, avec des rayures blanches et une rayure rouge nuancée, 100% coton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.