Sac à salade

Sacasalades… by Arminé

Logo de la marque Sacasalades by Arminé

 

CUISINE ET MAISON

Depuis que la Petite Rousse est née, impensable pour elle de faire des cadeaux autres que Made-in-France. Et la belle récompense c’est lorsque les copines adhérent et m’écrivent un article. Merci Julie ♥

« Dans l’esprit des tendances de l’anti-plastique, de l’anti-gaspillage alimentaire et du zéro déchet, il existe un article qui combine le tout : le « sac à salade » ! Récemment passée aux sacs en tissu léger pour faire mes courses, je l’ai immédiatement adopté lorsque ma copine Delphine m’en a offert un.

Comme son nom l’indique, le sac à salade est un « sac alimentaire de conservation » pour la salade mais pas seulement. Cette poche très fonctionnelle accueille aussi les herbes aromatiques, les crudités, et même les fromages à pâte dure et les jambons secs.

Mieux que le simple sac en plastique biodégradable, la boîte hermétique en verre ou en plastique ou le torchon humide dans le réfrigérateur, ce sac alimentaire a un truc en plus : sa « double enveloppe ». Composé de deux tissus, il compte une toile en coton enduit qui constitue l’enveloppe extérieure du sac et un sac de coton fin qui compose l’enveloppe intérieure. Cette dernière permet d’absorber l’humidité, favorisant la bonne conservation des aliments et retardant le dessèchement des aliments. Le sac ferme par un lien coulissant facile et pratique.
Gai, le sac à salade existe en plusieurs design en couleur flashy et sympa pour égayer un peu le frigo. Il existe également en plusieurs tailles (Petit modèle 30 x 21 cm ou Grand modèle 37 x 30 cm), idéal pour toutes les tailles de famille ou de frigo.

Facile d’utilisation, il convient de ne retenir qu’une chose : afin de favoriser la conservation des aliments, il faut que la doublure intérieure reste toujours humide (donc si besoin il faut l’asperger avec un peu d’eau). Pour les salades, il suffit de les effeuiller, laver les feuilles, les essorer grossièrement et les disposer à plat sans les écraser. Pour les autres fruits et légumes, il convient de les essuyer sans les laver au préalable (juste pour enlever le sable et la terre). Pour les fromages à pâte dure et les jambons secs achetés à la coupe, il suffit de les placer avec leur papier glacé de la coupe directement dans le sac.

Entre deux utilisations, un petit lavage (lavage à la main avec un savon neutre type savon de Marseille ou en machine à 30° sans essorage) et le tour est joué pour un sac réutilisable à l’infini.
Confectionnés à la main et en France par la société « Sac à salade… by Arminé », ces produits artisanaux sont de très bonne qualité. Dans le même esprit, la marque propose également des « sacaplat » (sacs à tarte) et des « sacapain ».

Tout comme les consommateurs ont pris le pli de prendre leurs sacs réutilisables pour faire leurs courses depuis 2016, pourquoi ne pas continuer sur la même lancée en faisant dorénavant ses courses avec ses propres sacs en tissu ? »

Lire la suite