Marinière Lesconil

ARMOR-LUX

logo de la marque Armor-Lux

VÊTEMENTS

Si vous ne le saviez pas (mais vous le lirez dans le portrait de l’entreprise ci-dessous), seule 40% de la production Armor-Lux est faite en France (sur le site de Quimper). Néanmoins, je considère que la marque mérite que l’on s’arrête sur elle, ne serait-ce que pour sa volonté de conserver les emplois quimpérois et les formations mises en place pour cela. Ma marinière Lesconil, rayée blanc et braise, est fabriquée sur le site de Quimper et j’en suis fière. C’est l’authentique marinière col bateau, manches longues, formes près du corps, en 100% coton interlock (avec une maille plus épaisse que le jersey permettant la fabrication d’une marinière dite « en coton épais »). Elle est très agréable à porter, et se marie très bien avec du jean, en pantalon, robe ou jupe d’été. Cela a été toute une aventure pour l’acquérir avec la certitude qu’elle sera faite en France. Pour être certaine de sa provenance, je me suis directement adressée au site de Quimper, que je remercie d’ailleurs pour son écoute.

TESTÉ POUR VOUS : Marinière Lesconil

Label BBR - Conçu et Fabriqué en FranceLabel BBR depuis Avril 2018 – en cours de confirmation par l’entreprise

Fabriquée à Quimper (29)

Magasins : toutes les adresses ici

Site internet (e-shopping possible) www.armorlux.com

Magasin d’usine : oui

Portrait de l’entreprise :

La bonneterie d’Armor est créée à Quimper en 1938 par un Suisse d’origine alémanique, Walter Hubacher. La maison produit d’abord des sous-vêtements sous la marque Armor-Lux, puis en 1970 les collections de prêt à porter pour hommes et femmes, et depuis 1997 une ligne pour enfants. Le réseau de boutiques a été créé en 1982, et en 2013 la marque ouvre sa 50ème boutique à Plaisir (dans les Yvelines). Armor-Lux fabrique la tenue des 31 000 agents SNCF en contact avec la clientèle et celles des 110 000 agents de la Poste. Des entreprises françaises qui font appel à une autre entreprise française. On aurait de quoi être fier. Mais voilà, seulement 40% environ de la production Armor-Lux est fabriquée en France. Car Armor-Lux a organisé son activité en instaurant un principe simple : tous les vêtements assemblés en moins de 10 minutes sont fabriqués en France. Il s’agit des articles historiques de l’entreprise (débardeurs en coton et célèbres marinières). En revanche, tout le reste de la production est confectionné à l’étranger (Maroc, Tunisie, Bulgarie, Inde, Chine…). Et ce sont ces articles qui ont permis à l’entreprise d’étoffer son catalogue, de faire grimper son chiffre d’affaires et donc d’éviter la fermeture.
Armor-Lux a exilé une partie de sa production à l’étranger car le coût de la main d’œuvre y est entre cinq et trente fois moins cher qu’à Quimper. Pour inverser cette tendance et parce qu’Armor Lux n’arrivait plus à recruter de jeunes ouvrières pour remplacer celles qui partent à la retraite, la société a créé en 2012, sur le site de Quimper, une formation d’opératrices de confection en partenariat avec Pôle Emploi, la Chambre de métiers et de l’artisanat du Finistère et Opcalia TMC. Pourvu que cela dure 🙂

Photo Personnelle

Marinière Lesconil Armor-Lux, en rouge, de fabrication Française en Bretagne sur le site de Quimper

 

Photo Officielle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.